Édition

Presentation

20e édition du Festival international de jardins
Présentée du 22 juin au 6 octobre 2019

Pour son 20e anniversaire, le Festival explore de nouvelles avenues tout en poursuivant son exploration du jeu. « Terrains de jeu » voilà un terreau fertile pour la créativité, intégrant à la fois la notion d'espace compact et de jeu. Le Festival encourage les concepteurs à imaginer des espaces à l’intérieur de parcelles modestes, tout en leur offrant du punch. Confronté aux défis planétaires de la limitation de la croissance, du développement durable et de la réduction de notre impact sur l’environnement, le Festival 2019 sera un lieu où les concepteurs exploreront les principes de la simplicité volontaire, dans des expériences empreintes de plaisir. Les espaces interactifs choisis dans le cadre de ce concours exciteront, captiveront ou envelopperont les visiteurs. Ils seront adaptés aux enfants sans être puérils, aventureux sans être dangereux. Explorer, expérimenter et célébrer – voilà l'effet recherché par le Festival 2019 pour chacun de ses quelque 60 000 visiteurs.  

Découvrez les nouveaux jardins ici (ainsi que toutes les candidatures reçues).

________________________

Le Festival international de jardins est reconnu comme la plus importante manifestation du genre en Amérique du Nord et l’un des principaux festivals de jardins à l’échelle mondiale. Depuis 2000, les visiteurs ont pu découvrir une centaine de jardins conçus par plus de 200 créateurs en provenance d’une quinzaine de pays.

Le Festival est reconnu comme étant un forum d’innovation et un laboratoire d'expérimentation en art des jardins. Il est un rendez-vous annuel incontournable pour tous les amateurs de jardins contemporains, mais aussi pour tous les concepteurs impliqués dans une réflexion sur le renouvellement de cet art. C’est un lieu d’inspiration et de ressourcement, aussi bien pour le public que pour les artistes et concepteurs.

Le site de présentation du Festival a été conçu suite à un concours d’architecture par Atelier in situ (Prix de Rome, 2001) et Vlan paysages. L’ensemble s’articule selon deux axes perpendiculaires. L’axe nord-sud est constitué d’un alignement de terrains de dimension identique (10m x 20m). Ces parcelles sont séparées entre elles par des filtres végétaux plantés d’un mélange de bouleaux, d’érables, de frênes, de tilleuls et de plantes tapissantes. L’axe ouest-est consiste en une série de chambres vertes de tailles variables. Le lieu est bordé au nord par le fleuve Saint-Laurent, à l’ouest par un boisé de feuillus et à l’est par un grand champ et une forêt principalement composée de conifères. Il arrive parfois que des jardins soient installés dans d’autres espaces, soit sur le site du Festival ou dans les jardins historiques.

Au Canada, le Festival a suscité la création d’autres évènements similaires : « Paysages éphémères » sur l’avenue du Mont-Royal à Montréal, de 2005 à 2009, « Jardins éphémères de l’Espace 400e » à Québec en 2008 et « Landscape of Celebration » au Olympic Plaza de Calgary en 2010.

nouvelles